INGSA2021 Satellite Workshop

Input square image here
Input square image here

DATE:
9th Sept 2021

TIME (Montréal - EDT):
10:00am - 11:30am

TIME (France - CEST):
4:00pm - 5:30pm

Covert to your timezone

Les grandes enquêtes pour l’aide à la prise de décision politique à l’éducation préscolaire : Regards croisés franco-québécois

 

9th Sept 2021 - 10:00am - 11:30am (Montreal - EDT)
Inscription requise - Bientôt disponible

Description de l'évenement:

Afin de mieux expliquer le niveau de développement des enfants en maternelle, le gouvernement du Québec participe à différentes grandes enquêtes, dont l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle (EQDEM) et l’Enquête québécoise sur le parcours préscolaire des enfants de maternelle (EQPPEM).
A la rentrée 2021, un nouveau panel représentatif d’environ 35 000 élèves français de petite section de maternelle (première année de maternelle) sera constitué par le service statistique du ministère de l’Éducation nationale (DEPP). Les élèves de ce panel seront suivis tout au long de leur scolarité primaire et secondaire.
Les données obtenues par ces enquêtes documentent le niveau de développement des enfants à cette étape de leur vie. Les résultats servent tant aux intervenants qu’aux décideurs dans l’élaboration des programmes et des mesures visant à soutenir le développement et le bien-être des enfants, tout en favorisant par la même occasion une meilleure adaptation sociale et scolaire pour ces derniers à court et à long termes.
(communication en français)

LIEN D'INSCRIPTION : À venir

Panélistes - QUÉBEC
Sylvana Côté

Sylvana Côté est psychologue de formation, professeure titulaire à l’École de Santé publique de l’Université de Montréal et chercheuse au CHU Ste-Justine.

Elle a contribué à la poursuite et à la valorisation scientifique de plusieurs études longitudinales québécoise, canadienne et européenne via ses publications et le financement de nouvelles collectes de données (plus de 14 M en tant que chercheuse principale).

Elle étudie, à l’aide de données longitudinales (individus suivis l’enfance à l’âge adulte) et expérimentales, des questions telles que : comment les trajectoires de vie des individus varient en fonction des conditions familiales et sociales dans lesquelles ils grandissent? Quels sont les points communs (environnementaux ou biologiques) entre les individus qui éprouvent des difficultés (santé mentale, scolaire) et ceux qui vivent des succès? Et surtout, dans quelle mesure peut-on modifier la trajectoire des enfants vulnérables en les soutenant via des programmes de prévention ou des services adaptés?  Elle s’intéresse particulièrement au rôle protecteur des services d’éducation préscolaire pour les enfants de familles défavorisées.

Laurence Harvey

Laurence Harvey est détentrice d’une maîtrise en administration des services de santé. Depuis 2005, elle œuvre au sein de l’administration publique québécoise dans diverses fonctions et domaines variés tels que les sciences appliquées, l’administration, la santé, l’éducation et la gouvernance. Elle est aujourd’hui directrice de la recherche et de l’analyse économique (DRAÉ) au ministère de l’Éducation du Québec. Dans le cadre de ses fonctions, Laurence Harvey représente le ministère sur les comités directeurs et exécutifs des enquêtes populationnelles auxquelles participent les élèves du Québec, dont l’Enquête québécoise sur les élèves de la maternelle (EQDEM).

Panélistes - FRANCE
Anne Christophe

Directrice de recherche au CNRS, directrice adjointe sciences de l’École Normale Supérieure, membre du Conseil scientifique de l’éducation nationale

Après ses études à l’École Polytechnique, Anne Christophe s’est dirigée vers les Sciences Cognitives, et a réalisé son doctorat au sein du Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique (LSCP), dont elle est plus tard devenue directrice. Ses travaux au sein du LSCP portent sur l’acquisition du langage par le jeune enfant. Elle s’intéresse tout spécialement aux synergies entre les apprentissages du langage et de la grammaire. Elle s’attache à comprendre comment les jeunes enfants s’appuient sur leurs connaissances syntaxiques pour deviner le sens de mots jusqu’alors inconnus. Auteur de nombreux articles dans des revues scientifiques, Anne Christophe est aussi très engagée dans la vulgarisation scientifique. Ces dix dernières années, elle a ainsi apporté son concours à plus d’une dizaine de documentaires sur l’acquisition du langage.

Michel Fayol

Professeur émérite à l’Université Clermont Auvergne.

Michel Fayol commence sa carrière comme Instituteur en 1965, fonction qu’il occupe jusqu’en 1977. Parallèlement, il poursuit des études de Psychologie et soutient en 1976 une thèse de troisième cycle portant sur l’apprentissage de la syntaxe. Il devient brièvement Inspecteur de l’Education Nationale avant de rejoindre l’Université des Sciences de Montpellier où il travaille entre 1977 et 1982 sur l’apprentissage des mathématiques et des sciences. Il soutient une thèse d’état sur l’acquisition du récit (Bordeaux, 1981) et est recruté comme Professeur par l’Université de Bourgogne à Dijon (octobre 1981). Il crée en 1984 un laboratoire de recherche dédié aux apprentissages. Ce laboratoire obtient la reconnaissance par le CNRS en 1988. En 1999, il prend la direction du LAPSCO CNRS de Clermont-Ferrand. En 2007, il intègre l’Agence Nationale de la Recherche, laquelle finance les recherches sur projet.

Ses recherches portent sur les apprentissages académiques : lecture, compréhension, production écrite de textes, mathématiques, dessin. Il a publié plus de 200 articles dans des revues indexées et plusieurs ouvrages, dont deux synthèses : L’acquisition du nombre (QSJ, dernière édition revue en 2018) et l’acquisition de l’écrit (QSJ, dernière édition revue en 2020). Il poursuit ses recherches sur l’apprentissage de l’orthographe et sur les apprentissages numériques à l’école maternelle.

Thierry Rocher

Adjoint au sous-directeur des évaluations et de la performance scolaire (DEPP), ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports (MENJS)

Thierry Rocher est statisticien de formation et docteur en psychologie, spécialiste des questions de mesure en éducation et de psychométrie. Il a contribué à l’élaboration de nombreux programmes d’évaluations standardisées en France. Thierry Rocher a également occupé diverses fonctions dans le champ des comparaisons internationales : il est aujourd’hui président de l’IEA (International Association for the Evaluation of Educational Achievement).

LIEN D'INSCRIPTION : À venir